Comment bien choisir ses emballages éco-responsables ?

emballages éco-responsables

L’utilisation des emballages classiques est actuellement remise en question à cause des dégradations que ces produits synthétiques infligent à l’environnement depuis des années. Généralement non recyclables, ils s’accumulent dans de nombreux endroits et constituent des déchets impactant négativement les écosystèmes. De ce fait, les emballages éco-responsables sont de plus en plus utilisés par de nombreuses marques et très demandés par les consommateurs surtout pour les produits cosmétiques. Découvrez donc comment bien choisir votre style de packaging cosmétique réutilisable.

Qu’est-ce qu’un emballage éco-responsable ?

Un emballage éco-responsable est un type de contenant dont ses étapes de fabrication et son cycle de vie cherchent à réduire au maximum possible son impact sur l’environnement. Le cycle de vie d’un packaging commence par le choix des matières premières pour sa conception, puis s’élargit sur l’usage du consommateur et sur le déchet final de l’emballage. En plus, sa fabrication doit utiliser le moins d’énergie possible et être moins polluante. C’est également le cas pour son expédition. A part cela, un emballage éco-responsable doit être sans danger pour les consommateurs surtout pour leur santé. Le respect de l’environnement doit être intégré dans sa fin de vie grâce à la réutilisation du produit. C’est par exemple le cas de l’emballage cosmétique recyclable. Vous pouvez donc utiliser un packaging cosmétique écologique pour vos produits de beauté afin d’adopter un comportement écologique et trouver une alternative aux plastiques. 

Quels sont les critères pour choisir un emballage éco-responsable ?

Pour définir votre emballage cosmétique recyclable, il faut prendre en compte différents critères de sélection. Tout d’abord, le packaging doit remplir sa fonction en tant que contenant qui sert à protéger le produit tout au long de la chaîne de distribution. Il doit ainsi permettre d’optimiser la fonctionnalité du packaging, de diminuer les pertes et d’éviter le suremballage. Ensuite, tout au long de son cycle de vie, l’emballage doit répondre à un souci de minimisation de l’utilisation de l’énergie et des matériaux nocifs pour l’environnement. Autrement dit, il doit maximiser l’utilisation des matériaux biodégradables. Puis, le recyclage doit être mis en avant dans la fabrication de l’emballage pour que celui-ci puisse être réutilisé par le consommateur ou collecté et retransformé par l’entreprise. Le pourcentage de matériaux à recycler va notamment déterminer le taux indiquant la possibilité de recycler un produit. A part cela, l’impact des composants de l’emballage sur la santé humaine est un critère important à prendre en compte pour choisir un emballage éco-responsable. Pour cela, les matériaux, les additifs, les pigments, les encres et les finitions ne doivent en aucun cas présenter des risques pour l’environnement et pour l’homme. Vous devez donc réaliser une vérification de son impact sur les écosystèmes, sa toxicité et la présence de particules nocives. 

Quels sont les matériaux à privilégier ?

La fabrication de packaging pour cosmétique a évolué progressivement vers des méthodes plus soucieuses de l’environnement grâce aux nouvelles initiatives éco-responsables. Pour agir ainsi efficacement contre la détérioration de l’environnement, il faut choisir les bons matériaux qui vont composer les emballages. Il existe plusieurs matériaux qui peuvent être utilisés pour la fabrication de ces derniers. Le kraft et le carton constituent les matériaux les plus écologiques. Le carton est un packaging léger et résistant qui peut supporter les colis volumineux. Il est biodégradable et également recyclable. Les sacs en papier kraft sont très utilisés pour servir d’alternative au plastique. Fabriqué à partir de bois et d’eau, le kraft est un matériau qui se dégrade facilement et rapidement. Il peut se présenter aussi sous forme de barquette. A part cela, l’amidon de maïs est une matière première très utilisée pour la fabrication des emballages pour cosmétique. Ensuite, il y a les plastiques biosourcés qui sont fabriqués à partir de produits végétaux. 

Ventilation : comment améliorer la qualité de l’air intérieur ?
Mode durable et travail décent : une alliance pour la planète !